Le stress devient une maladie du travail

mardi 11 septembre 2007

La Sécurité sociale vient de reconnaître la pression en entreprise comme un accident professionnel.

A un mois de la conférence sociale sur les conditions de travail, programmée le 4 octobre, le stress au travail qui concerne de plus en plus de salariés vient d’être reconnu comme une maladie professionnelle.

Un infarctus dû au stress

La Sécurité Sociale vient en effet de lier le décès d’un salarié à un accident professionnel provoqué par le stress. L’affaire remonte au début de l’année 2007. Un chef d’équipe de 52 ans est terrassé par un infarctus dans son usine Continental de Clairvoix (Oise). Il meurt quinze jous plus tard. Selon la CFDT, la direction de l’entreprise de pneumatiques refusait de « considérer ce décès en accident du travail ». Après enquête, la Sécurité sociale vient de déclarer qu’il s’agissait bien d’un accident de travail dû à un « stress chronique ».

Objectif prévention

Depuis un an, des entreprises connaissent une série de suicides dans leurs locaux. Certaines se préoccupent de la question du stress au travail. Le gouvernement compte quant à lui améliorer la prévention des risques (troubles musculo-squelettiques, cancers professionnels, risques psychosociaux) et rechercher une meilleure efficacité des acteurs de la prévention dont la médecine du travail. De leur côté, syndicats et patronat vont se retrouver régulièrement en septembre, pour préparer la conférence dédiée aux conditions de travail à l’automne.

Source : article du 05/09/07 paru sur le site capital.fr

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0