MARDI 24 MARS RASSEMBLEMENT A LA PREFECTURE

vendredi 20 mars 2009, par CGT.ST-STE

Les salariés de ST Crolles et Grenoble sont appelés à participer à un rassemblement devant la préfecture de l’Isère.

PREMIERE SEMAINE D’ARRET DE CROLLES ! 2500 SALARIES AU CHOMAGE SUR 3800 ! A Grenoble la direction a annoncé du chômage au TEST à partir d’avril !

PROTESTONS ENSEMBLE GRENOBLE-CROLLES EN INTERPELLANT L’ETAT ACTIONNAIRE
Comme les manifestations nationales l’exigent, refusons que les salariés paient la crise. Pour de vraies mesures bloquant les licenciements. Pour rétablir une répartition plus juste de richesses.

En PLUS faisons-nous entendre dans notre entreprise, qui a la particularité d’avoir l’Etat comme actionnaire, et qui reçoit beaucoup de subventions publiques. Notamment à Crolles et Grenoble, avec Nano2012.

Parce que METTRE CROLLES A L’ARRET EST GRAVE et un MAUVAIS SIGNE POUR L’AVENIR nos collègues de Crolles appellent MARDI à une ASSEMBLEE A 12H 30 devant leur site, puis ils viennent à la Préfecture.

Le CHOMAGE PARTIEL DU TEST est économiquement totalement absurde, mais très COUTEUX pour les salariés postés.
Les MENACES de restructuration à GRENOBLE sont aussi intolérables.


SCANDALEUX !

« A ce jour les CDI présents suffisent pour les plans de production actuels et un redémarrage. Cependant notre nouveau modèle sera d’avoir d’avantage recours au personnel précaire CDD, intérims tout en diminuant le taux de titularisation. En France le poids CDI/CDD est amené à bouger »

Déclaration du DRH France à la réunion de négociation du 27/2

Rassemblons- nous Mardi à la préfecture, pour dire :

  • La R&D c’est l’avenir ! La mettre au chômage pour gagner quelques € est aberrant !
  • STOP au chômage partiel abusif ! Dans les Fabs, au Test de Grenoble !
  • Les pertes de SALAIRE des salariés au chômage sont inadmissibles ! ST doit assurer 100% de la rémunération, si elle les met au chômage !
  • STOP A l’éloignement entre ST et la JV !
  • Face à l’annonce de restructurations dans la JV, il faut que ST&JV s’engagent à garantir tous les emplois sur les sites.
  • STOP au chantage à l’emploi fait par ST !
  • STOP à la volonté de ST d’augmenter les emplois précaires !
  • ST a les moyens d’AUGMENTER les salaires !
  • lle peut GELER les dividendes et DIMINUER la rémunération exagérée des dirigeants !

Les syndicats chez le MINISTRE

Le 17/3, M. Chatel, Ministre de l’Industrie a réuni une première fois les syndicats sur la situation des semi-conducteurs, secteur classé “à risque” par le gouvernement. ALTIS, ATMEL, FREESCALE, TEXAS, MHS, NXP… partout des plans de départ, des licenciements, des mises en vente. Notre secteur est victime des fonds LBO, des logiques financières et de l’absence de politique industrielle. Sans oublier ST où M. Dutheil annonce une restructuration dans la JV et où l’avenir industriel n’est pas assuré. Le Ministre a réaffirmé le caractère stratégique des semi-conducteurs, mais n’a pas dit ce qu’il ferait concrètement pour maintenir les emplois ! Le risque est de « parler d’avenir » tout en poursuivant la dégringolade. Pour la CGT, il faut un REDEMARRAGE de notre industrie. Nous y reviendrons.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0