NAO : Notre ardoise 2009 !

mercredi 3 mars 2010, par CGT.ST-STE

 2010 une année charnière pour remettre les salaires et l’emploi en priorité 1

  • 2 Plans de Restructuration
  • Chômage partiel avec perte de salaire notable mettant certains salariés dans le rouge jusques très tard dans l’année.
  • Explosion de la charge de travail liée à la stratégie financière court-termiste de réduction de couts liés à l’emploi (non renouvellement des contrats CDD, intérims, sous-traitants + plan de départ volontaire + très peu de recrutements CDI). Des efforts jamais récompensés !!!
  • Positionnement du salaire et des coefficients ou job grade qui ne reflète aucune reconnaissance du travail fourni
    • Changement de coefficient ou job grade sans augmentation de salaire, une première a ST !!!
    • Fab : RAPPEL en 1999 un TPM3 était au minimum au coefficient 255-270 ; en 2009, certains TPM3 sont 215 !!!
    • I&C : non prise en compte de l’évolution des coefficients de la convention collective par l’ancienneté (potentiel impact : salaire, JG)
  • Nos congés comme une variable comptable au détriment de nos projets personnels
    • Forte pression TOUTE L’ANNEE pour la pose de congés
    • Non respect de l’accord d’entreprise sur le CET qui n’a pas été ouvert au 1er novembre, et que la RH a bloqué lorsque des salariés ont voulu l’alimenter
    • 2e jour de fractionnement usurpé à certains salariés
    • Le lundi de pentecôte férié mais pas chômé à ST au nom d’une pseudo solidarité qui ne fait que rapporter de l’argent aux entreprises
  • Avantages Sociaux : ST ne veut rien lâcher
    • Refus de mettre en place la subrogation pour le maintien du salaire en période d’arrêt maladie
    • Prime de transport au rabais
    • Pas de plan de formation ambitieux pendant la période de chômage partiel qui a contraint les salariés à utiliser le DIF afin de limiter la perte de salaire
    • Ajout de nouveaux critères pour le calcul de la prime de production (accident de travail, scrap, clean concept et sécurité) sans pour autant en augmenter le montant.
  • Pouvoir d’achat en baisse « intra ST muros »
    • Augmentation des cotisations mutuelles
    • Augmentation des tarifs à la cafétéria
    • Budget du CE en baisse en lien avec la baisse d’effectifs : révisions des dépenses et ainsi suppression des bons d’achat adulte

ET POUR COURONNER LE TOUT après une excellente année 2008 devant entraîner des hausses de salaires. 0% d’augmentation pour Tous. Sauf pour BOZOTTI !!!

 NOS GAINS 2009

Un jeton de boisson chaude pour le repas LRP du 15 décembre

La direction va-t-elle seulement oser nous donner en récompense du travail 2008 et 2009 2 ou 3% d’augmentation !! Soit en moyenne 30€ net par mois ?

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0