Soulagement d’être repris par ST
Nombreuses questions sur l’avenir

mardi 26 mars 2013, par CGT.ST-STE

LE SOCIAL
Après plusieurs années de pertes et plusieurs mois de crainte d’être licencié, c’est un soulagement pour les salariés du site de pouvoir être repris par ST.
Les pétitions, assemblées, manifestations de ces dernières années pour l’unité ST/STE n’y sont pas pour rien. Nos efforts ont payé sur ce point, et le personnel peut s’en prévaloir.

Nous n’oublions pas les 1600 salariés directs virés dans les pays étrangers. C’est un échec économique et social majeur.

PDF - 32.1 ko
Tract pdf

Les salariés des sites STE en France sont inquiets : quelles activités économiques peuvent générer plus de 900 emplois ?
Nous avons besoin d’informations sur les activités à développer. Les présentations en cours (MMS, Imaging etc.) sont un début mais sont incomplètes et imprécises. Nous allons demander dans les différentes instances du personnel des exposés sur la partie économique, et emploi/reconversion (formation etc.). Autant qu’on puisse voir, en prenant en compte Le Mans et Rennes, il manque 2/3 des 950 postes.

Foire d’empoigne ou reconversion organisée ?
C’est à la Direction d’organiser des transferts collectifs, et nous refusons le discours culpabilisant sur la responsabilité individuelle qu’aurait chaque salarié à se vendre au plus offrant en multipliant des démarchages auprès des organisations de ST. Les projets doivent être expliqués, les compétences déterminées, les adaptations et les formations organisées.

Compatible avec 10% de rentabilité ?
La Direction annonce ce pourcentage, mais il est probable que beaucoup de ces nouvelles activités ne vont pas générer un retour d’argent avant un ou deux ans. La direction doit savoir que nous n’accepterons pas un laminage des emplois pour obtenir ce taux de rentabilité. Plus que jamais ST a besoin d’investir dans l’avenir, pas de gaver les actionnaires.

L’ECONOMIE

Maintenir une activité Wireless.
La Direction dit qu’elle veut garder une activité dans ce domaine. Mais dans un mode ASIC, sans le modem. S’il y a des clients qui s’engagent.
Il faut plus d’ambition. Nous croyons à un recul à plus long terme si on perd trop pied dans ce domaine.
A court terme, la séparation Ericsson/ST va poser d’énormes problèmes pour les deux compagnies. Des compétences clefs (les gens sont virés) sont supprimées (Prague, Genève etc.) Des sites vont être réaffectés, ce qui suppose des transferts de connaissance. Ce qui a pris des années à se constituer pourrait être anéanti en quelques semaines. La réussite du projet modem chez Ericsson n’est pas évidente.
Du côté ST, garder une compétence en intégration, en soft, design, validation …pour espérer vendre ne peut pas se faire par un démantèlement important et rapide.
Et pourtant la finance prévaut ! Vingt jours par exemple pour virer le personnel de Prague !
Nous continuerons à faire pression sur la Direction et les pouvoirs publics pour que ce secteur stratégique soit redéveloppé.

Non seulement il faut prendre le temps et les moyens pour des transitions, mais il faudra nécessairement être présent dans le sans-fil et donc des investissements majeurs dans ce domaine.
Dans le projet nano 2017, il y a une partie pour le développement de projets à Grenoble. Mais ce sera insuffisant.

Craintes sur la fabrication.
Que va devenir le FDSOI ? Ericsson demande à ST de développer le dernier modem en techno classique au lieu du FDSOI prévu. La Direction dit qu’elle va faire « plein » de produits en FDSOI. Cette propagande ne convainc pas en particulier les salariés de Crolles. Il va y avoir nano 2017 avec des annonces probables en juin. Mais cela ne dira pas avec quoi sera rempli Crolles dans l’année qui vient.

Et la convergence ?
En juillet 2012 la Direction avait annoncé l’APE commun ST/STE et une nouvelle restructuration. Que devient ce projet ? Le débat doit être éclairci ; pour nous, un effort de développement plus important dans ce domaine doit être fait sous peine d’être rapidement dépassé par la concurrence.


LA DIRECTION DOIT EXPLIQUER SES STRATEGIES ECONOMIQUES


LA DIRECTION DOIT DIRE DANS QUELLES ORGANISATIONS SONT LES EMPLOIS


LA DIRECTION DOIT ORGANISER LA RECONVERSION DE FACON COLLECTIVE


MAIS


LA STRATEGIE DE LA DIRECTION SEMBLE MAUVAISE


LE WIRELESS DOIT ETRE REDEVELOPPE

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0